Conférences-débat et tables rondes

Interactions entre secondaire et supérieur

L'attractivité des filières d'enseignement passe nécessairement par la connaissance des métiers de l'EEA. Les conférenciers identifieront les nouveaux métiers de l'EEA pouvant servir de leviers pour la communication auprès des jeunes et proposeront des stratégies d'information s'appuyant notamment sur les succès obtenus par des collègues d'autres disciplines.

Le Cursus Master Ingénierie, domaine EEA

Après une présentation rapide du Cursus Master Ingénierie (CMI), formation inspirée du modèle international "master of engineering", les débats porteront en particulier sur la place du CMI dans les universités: renforcer les formations existantes ou créer de nouvelles dans le cadre du CMI, donner une nouvelle image de l’ingénierie, contribuer à l’attractivité des filières scientifiques et en particulier de l'EEA. Convention possible avec l’IUT, collaboration possible avec Polytech.

Faire connaître l'EEA

Le grand public est passionné par les nouvelles technologies et par les découvertes scientifiques. Pourtant, les apports récents de l'EEA sont peu connus car les technologies qui en découlent sont « enterrées » et donc peu visibles. Le défi sur ce volet consiste à bien articuler une communication sur les applications phares de l'EEA (énergie, santé, etc.) et une communication sur les disciplines scientifiques.

Promotion des activités de recherche

Lorsque les chercheurs communiquent, ils insistent souvent sur ce qu'ils « veulent faire » ou sur les résultats auxquels ils « pensent parvenir ». Les nouveaux médias, spécialisés dans le « buzz », peuvent s'emparer d'un message et le déformer jusqu'à considérer que les résultats sont déjà d'actualité alors que la recherche débute. L'enjeu actuel est donc de communiquer efficacement tout en minimisant le risque de « dérapage ».